Règlement

MINERGIE® module aux luminaires

Les nouvelles conditions et dispositions sont valables dès le 1er septembre 2017. Les luminaires-MINERGIE® qui ne remplissent plus les conditions, resteront jusqu’à fin 2017 sur la liste des luminaires www.toplicht.ch. Le logo dans le certificat de ces luminaires porte le numéro de l’année de leur première certification. Sur demande des fabricants, ces luminaires peuvent être retirés de la liste. En conséquence, aucune cotisation annuelle n’est facturée pour ces luminaires.

valable dès le 01.09.2017: Reglement_Luminaire_Minergie_01.09.2017

En plus les annexes suivantes:

Annexe A: Exigences à satisfaire par les luminaires MINERGIE®
Annexe B: Méthode de mesure
Annexe C: Émoluments

 

Annexe A: Exigences à satisfaire par les luminaires MINERGIE®

 

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE 

Comme évaluation de l’efficience énergétique d’un luminaire-MINERGIE®, le facteur d’efficience d’un luminaire est utilisé. Ce dernier est défini comme quotient du flux lumineux total et de la puissance du système d’un luminaire. En règle générale, un luminaire est composé d’un module LED, d’un ballast, d’une optique pour le guidage de la lumière et peut-être d’un capteur de lumière intégré. Formules pour calculer l’efficacité lumineuse des luminaires – efficacité lumineuse en lumen par Watt:

 

Lichtstrom-Formel_f

 

Différence entre types de luminaires (k1)  facteur de correction
Type de luminaire 1 Plafonniers-, suspendu-, lampadaire et locaux humides, Wallwasher   k1 = 1
Type de luminaire 2 Downlights, projecteurs/spots, appliques, lampes de table et luminaires d’intérieur   k1 = 0,9
Type de luminaire 3 Industrie et halls   k1 = 1,1
Différentes températures d couleur (k2)
Lumière du jour, blanc neutre   k2 = 1
Blanc chaud (3000 Kelvin et moins)   k2 = 0,95
Rendu des couleurs CRI (k3)
Qualité normale > 80 Ra >70 si couleur de température > 6000 K  k3 = 1
Qualité haute > 90  k3 = 0.9
Pour les luminaires équipés de ballasts externes les exigences d’efficacité sont multipliées par un facteur de 1,1.

 

 

Exigences d’efficience pour les luminaires MINERGIE®       
Type de luminaire 1 = Plafonniers-, suspendu-, lampadaire et locaux humides, Wallwasher 2 = Projecteurs/Spots, appliques et luminaires d’intérieur 3 = Industrie et halls
CRI 80 80 90 90 80 80 90 90
Farbtemperatur K              4000 3000 4000 3000 4000 3000 4000 3000
Flux lumineux Efficacité lumineuse en lm/W    
 200 lm  55  52  49  47  49  47  44  42  60
 300 lm  61  58  55  52  55  52  50  47  67
 400 lm  66  62  59  56  59  56  53  50  72
 500 lm  72  68  65  61  65  61  58  55  79
 750 lm  75  71  68  64 68  64  61  58  83
 1’000 lm 79 75 71 68 71 68 64 61 87
 1’500 lm 85 81 77 73 77 73 69 65 94
 2’000 lm 89 84 80 76 80 76 72 68 98
 2’500 lm 92 87 82 78 82 78 74 70 101
 3’000 lm 94 89 84 80 84 80 76 72 103
 4’000 lm 97 92 87 83 87 83 79 75 107
 5’000 lm 99 94 89 85 89 85 80 76 109
 7’500 lm 103 98 93 88 93 88 84 79 113
 10’000 lm 106 100 95 90 95 90 85 81 116
 20’000 lm 110 105 99 94 99 94 89 85 122

 

Exigences d’efficience pour les luminaires MINERGIE® (type de luminaire 1, 4000 K, CRI = 80)

Lichtstrom-Grafik_f

 

PUISSANCE CONSOMMÉE EN MODE VEILLE
La puissance consommée en standby doit être déclarée, elle est limité aux valeurs suivantes:

  • Luminaires sans système de réglage et sans variateur d‘intensité: 0 watt
  • Luminaires avec ballast graduable: 0,5 watt par ballast
  • Avec régulation selon la lumière du jour et la présence
    • Sans fonction de communication : 0,5 W
    • Avec fonction de communication simple : 1 W
    • Avec fonction de communication multiple : 1,5 W

Régulation selon ENERGY STAR® Program Requirements for Luminaires, 2017

 

LIMITATION DE L’ÉBLOUISSEMENT

  • Il y a deux valeurs UGR à indiquer (direction du regard, respectivement transversale et parallèle de l’axe du luminaire). Le classement se fait en cinq catégories : <13, <16, <19, <22, <25spots, projecteurs, Wallwasher).
  • Selon l’UGR dans un local standard, la limite d’éblouissement d’un Luminaire-MINERGIE® : maximum 25 (exception spots, projecteurs, Wallwasher)spots, projecteurs, Wallwasher).

Remarque : Si les dimensions et les degrés de réflexion d’un local ne sont pas connus au moment de la planification, il est possible d’utiliser une situation de référence pour calculer les valeurs UGR. Comme situation de référence, les dimensions relatives du local sont déterminées 4 H/8 H d’un local moyen, selon une combinaison de réflexion de 0,7 / 0,5 / 0,2. La distance entre les luminaires est égale à un quart de la hauteur d’un point lumineux (S = 0,25). (Voir la publication LiTG n° 20).

 

AUTRES EXIGENCES

  • L’indice de rendu des couleurs Ra (ou CRI) doit être au minimum Ra = 80, entre autres l’exigence pour le rouge R9 saturé >0 s’applique.
  • La durée de vie minimale (F50 selon CEI 62717 resp. EC 62722-2-1) des luminaires MINERGIE® doit être de 30’000 heures (max. 18% de diminution du flux lumineux). Dans les 3’000 premières heures, aucune défaillance n’est admise. Après 6’000 heures, seulement 10% au maximum de défaillances sont admises et le flux lumineux émis doit être au minimum de 95% du flux de départ.
  • Pour un luminaire LED à température de couleur variable, c’est celle dont l’efficience énergétique est la plus basse qui est indiquée (généralement blanc chaud) ; les valeurs de l’efficacité énergétique se rapportent également à cette température de couleur. Les données relatives à la modulation de la température peuvent être effectués dans le descriptif.
  • Tolérance de la couleur (selon MacAdam) doit être au maximum = 3 SDCM (écart standard des harmonies de couleurs).
  • Les exigences envers le facteur de puissance selon les directives EU – 1194/2012 sont valables.

 

 

Annexe B: Méthode de mesurennexe

 

LABORATOIRE DE MESURE
Un laboratoire de mesure agréé doit être accrédité soit selon EN ISO 17025 (Exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais) soit auprès d’un institut agréé de type « Manufacturer Performance Laboratory (MPL)-Agreement » disposant d’un laboratoire de test. Les mesures seront reconnues par un laboratoire officiel, en Suisse, par l’Institut Fédéral de Métrologie, www.metas.ch.

La base pour une admission pour un laboratoire de mesure répond aux normes suivantes:

  • EN ISO/IEC 17025 : Exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais.
  • SN EN 13032-1+A1 : Mesure et présentation des caractéristiques photométriques des lampes et luminaires – Partie 1 : Mesures et format des données.
  • prEN13032-4 : Mesure et présentation des données photométriques des lampes et des luminaires – Partie 4 : Lampes, modules et luminaires LED.

 

MESURE DU LUMINAIRE

  • La mesure de la distribution de l’intensité lumineuse doit être conforme à la norme prEN 13032-1 resp. prEN 13032-4.
  • Pour mesurer la distribution d’intensité lumineuse, les niveaux-C comptent un maximum des pas de 15 degrés (24 pas pour 360°), les angles-γ ont seulement des pas de 5 degrés (19 pas pour un rayonnement direct, 37 pas pour des luminaires directs – indirects).
  • La mesure des luminaires est réalisée lorsque la stabilité thermique est atteinte lors du fonctionnement, à une température ambiante de 25°C.
  • La mesure de l’indice de rendu et de température des couleurs a lieu dans le Nadir, respectivement le Zénith de la distribution lumineuse ou intégralement dans une sphère photométrique (uniquement pour les luminaires LED indirects).
  • La mesure de la puissance électrique doit être effectuée avec un wattmètre de classe 2 ou de meilleure qualité (selon CEI 62052-11, éd. 1.0).
  • Pour les luminaires équipés de ballasts à graduation, la puissance mesurée aux bornes du luminaire peut être utilisée sans tenir compte de l’unité graduable.
  • L’imprécision de mesure du rendement du luminaire, respectivement de l’efficacité lumineuse, ne doit pas être déclarée pour chaque luminaire individuellement, mais uniquement lors de la première inscription des laboratoires. Les imprécisions doivent être spécifiées pour toutes les mesures ayant un intervalle de confiance de >95%.

 

DÉRIVATION DE MESURES

  • L’effort de mesure pour toute une gamme de luminaires (surtout les grandes séries) est techniquement impossible. Néanmoins, afin de pouvoir indiquer pour tous les luminaires des données photométriques, les données mesurées peuvent être dérivées des autres modèles de la gamme.
  • Ce principe ne devrait être appliqué que pour des luminaires identiques avec une optique similaire (raster, couvertures, réflecteurs, …).
  • Lorsque des luminaires LED avec réflecteurs identiques et modules LED différents (par exemple, les températures de couleur différentes), la mesure d’un seul luminaire est suffisante; les fichiers de données pour d’autres variantes peuvent être dérivés, par analogie (réglage du flux lumineux dans le fichier Eulum selon la fiche de données des fournisseurs de modules LED). La même chose est valable si, grâce à l’évolution technique, un luminaire existant est équipé d’une LED à flux lumineux supérieur.

Remarque: le fabricant assume la responsabilité de l’application correcte des mesures originales aux mesures dérivées.

 

Annexe C: Émoluments

L’agrément de fabricants et la certification de luminaires sont soumis au paiement d‘émoluments suivant un barème. Les émoluments sont facturés au requérant après l’accréditation, voire après la certification.

 

AGRÉMENT DE FABRICANTS 
L‘agrément d’un fabricant, y compris la certification d’un luminaire, est soumis au paiement d’un montant unique de CHF 2’500. Si un fabriquant avait été admis, mais n’introduit plus de Luminaire-MINERGIE® dans la liste, il sera automatiquement retiré de la liste. Pour une réadmission, il devra remplir les mêmes conditions d’inscription qu’un nouveau fabriquant.

 

CERTIFICATION DE LUMINAIRES
La certification de luminaires, après l’agrément du fabricant, sera facturée selon le barème suivant:

1 à 4 luminaires
5 à 10 luminaires
11 à 30 luminaires
dès 31 luminaires
CHF 500.00 par luminaire
CHF 400.00 par luminaire
CHF 300.00 par luminaire
selon accord
Les émoluments s’appliquent pour chaque luminaire possédant sa propre courbe photométrique.

 

COTISATION ANNUELLES
Chaque année civile, une cotisation sera encaissée pour renforcer des activités et des marques MINERGIE® et Luminaire-MINERGIE® auprès des Maîtres de l’ouvrage, des autorités, des planificateurs.

Membre MINERGIE®
Non-membre MINERGIE®
pas de cotisation
CHF 1’000.- par fabricant/ année
membre de MINERGIE
Pour gérer la banque de données ainsi que les mises à jour des listes de luminaires, d’autres cotisations sont prélevées, dépendant du nombre de luminaires enregistrés sur www.toplicht.ch.

 

LUMINAIRES SUR WWW.TOPLICHT.CH

1 à 4 luminaires
dès le 5è luminaire
Msximum
CHF 250.- par luminaire/année
CHF 25.- par luminaire/année
CHF 3’000.- par année
Les cotisations annuelles pour lister des Luminaires-MINERGIE® sur www.toplicht.ch sont à régler en début d’année civile. Le paiement attribue aux luminaires un nouveau certificat annuel, comportant la validité de l’année de cotisation. Les montants déjà payés sont pris en compte lors de nouvelles certifications.

 

UPGRADE POUR LUMINAIRES DÉJÀ CERTIFIÉS
Si des luminaires LED sont déjà certifiés, et connaissent un développement technique avec de nouveaux modules LED plus puissants, sans que le luminaire lui-même ne soit modifié (par exemple son optique), ces luminaires peuvent à nouveau être certifiés et seulement 50% des cotisations seront facturées.

 

UTILISATION DES MOYENS FINANCIERS ENCAISSÉS
Les émoluments de certification encaissés sont utilisés exclusivement pour:

  • La mise en place et le fonctionnement d’un bureau de certification.
  • Les certifications.
  • Le financement du travail de la Commission de labellisation.
  • L’exécution de contrôles aléatoires.
  • Le lobbying auprès des maîtres d’ouvrage, concepteurs et fabricants pour la promotion de produits à haute efficacité énergétique.
  • La diffusion sur l’Internet et à travers les médias imprimés.
  • Le paiement des droits de licence à MINERGIE® (20 %).

 

ADAPTIONS DES ÉMOLUMENTS
Les émoluments sont contrôlés annuellement et, le cas échéant, adaptés. La organisation S.A.F.E. n’est pas une organisation à but lucratif.